Boyata et Mangala se relancent dans la course au maintien, Mertens s’impose avec Naples

Après six revers consécutifs, Dedryck Boyata et le Hertha Berlin ont réalisé une bonne opération en vue de leur maintien en s’imposant 3-0 samedi après-midi contre Hoffenheim lors de la 27e journée de Bundesliga.

Boyata et Mangala se relancent dans la course au maintien, Mertens s’impose avec Naples

Ce résultat permet aux joueurs de la capitale de grimper au 16e rang du classement avec 26 unités, à égalité avec Augsbourg et Stuttgart.

Le Diable Rouge a disputé l’intégralité de la rencontre où les siens ont attendu la fin de la première période pour prendre les commandes via Niklas Stark (39e, 1-0). Après la pause, l’ancien Liégeois Ishak Belfodil se chargeait de double l’avance dur Hertha (63e, 2-0), avant que Lucas Tousard n’apporte un peu plus d’ampleur au score (74e, 3-0).

Dans le même temps, le VfB Stuttgart d’Orel Mangala, monté au jeu à la 64e minute de jeu, a remporté l’affiche de bas de classement face à Augsbourg. Menés 1-2 à la mi-temps, les joueurs de Stuttgart ont renversé la situation en marquant par deux fois en six minutes via Omar Marmoush (79e, 2-2) et Tomas Tiago (85e, 3-2).

La lanterne rouge Greuther Furth n’a pu faire mieux à domicile que 0-0 contre Fribourg où Hugo Siquet n’a pas quitté le banc.

Mertens joue une mi-temps avec Naples, vainqueur contre l’Udinese

Dries Mertens et Naples sont venus à bout de l’Udinese 2-1 samedi après-midi pour le compte de la 30e journée de Serie A. Menés, les Partenopei ont réagi en seconde période via un doublé de l’ancien Carolo Victor Osimhen. Grâce à cette victoire, les Napolitains, deuxièmes avec 63 unités, reviennent temporairement à égalité de points avec l’AC Milan, qui se déplace sur la pelouse de Cagliari dans la soirée.

À l’instar des dernières semaines, Mertens entamait la rencontre sur le banc d’où il assistait à l’ouverture du score de l’Udinese par Gerard Deulofeu (22e, 0-1). Luciano Spalletti décidait de faire monter le Diable Rouge à la mi-temps pour apporter un peu plus de poids offensif dans le deuxième acte.

Les Partenopei ne tardaient pas à rétablir l’égalité en seconde période grâce à l’ancien joueur de Charleroi Victoire Osimhen (52e, 1-1). Le Nigérian se signalait une deuxième fois juste après l’heure de jeu en marquant le but décisif pour les siens sur une passe de Giovanni di Lorenzo (63e, 2-1).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.