"On a été plus fort à dix qu’à onze"

Grâce à cette victoire contre Waremme, Stockay peut regarder vers le futur avec optimisme. Sans être déjà assuré, le maintien se profile à l’horizon.

Eddy Nulens
"On a été plus fort à dix qu’à onze"
Émilien Fransquet et Stockay n’avaient plus gagné depuis le 14 novembre. Contre Waremme, ils sont allés chercher la victoire à dix. ©Heymans

C’est dans l’adversité que Stockay a forgé son importante victoire face à Waremme. Les joueurs de Caserini ont puisé dans l’expulsion de Delmotte une source de motivation supplémentaire.