Guillaume Legros (Dison) : « Un match sans marquer, ça me rend dingue »

L’avant-centre disonais, Guillaume Legros, a planté son quatorzième but de la saison contre Marloie. De quoi le soulager.

Antoine Vidua
Guillaume Legros (Dison) : « Un match sans marquer, ça me rend dingue »
L’attaquant disonais Guillaume Legros a encore faim de foot et de buts! ©Eda Éric Muller

"Quand je ne marque pas, je dors mal, je rumine." À 40 ans, Guillaume Legros ne semble pas se reposer sur ses lauriers. Aux côtés de son entraîneur de frère, Jean-Sébastien, l'ancien buteur du RFC Liège tire le Stade Disonais vers les sommets – et bientôt la D2 Amateurs. En 23 rencontres, il a trouvé le chemin des filets à 14 reprises. Dont dimanche, lors du succès devant Marloie (3-1). Une petite délivrance pour lui. "Cela faisait quinze jours que j'attendais ça. Moi, je suis attaquant et un match sans marquer, ça me rend dingue. Je ne sais pas si les autres ressentent la même chose… Je suis un éternel insatisfait. C'est peut-être aussi ce qui explique que je suis encore là à mon âge." Sa dernière rose en date remontait précisément au 13 février, contre Sprimont (2-1).