Jordan Lomba marche sur l’eau avec Warnant

Le médian de Warnant a encore sorti un gros match face à Meux en numéro 8. Il devient le patron que le club attendait.

A.R.
Jordan Lomba marche sur l’eau avec Warnant
Le médian de Warnant a encore sorti un gros match face à Meux en numéro 8. Il devient le patron que le club attendait. ©Heymans

Des ballons récupérés à gogo, un passing qui frôle la perfection et ces raids capables de transpercer n’importe quelle défense. Ne cherchez pas un des hommes en forme du côté de Warnant ces dernières semaines. On l’a trouvé pour vous en la personne de Jordan Lomba.

Le médian, qui joue tantôt en 6 ou en 8 avec les Verts, est occupé à signer une superbe saison. "Peut-être la meilleure de ma carrière" avoue-t-il d'ailleurs lui-même. Il est en tout cas précieux dans le dispositif de Jaspart, prêt à colmater les brèches et à apporter le danger dès qu'il le peut. Ce gars-là, dans ces dispositions-là, avec cette mentalité-là, n'a rien à faire là, en D2 ACFF. " Je suis en pleine forme, c'est vrai, mais c'est possible aussi car on me met dans les meilleures conditions pour que ça se passe ainsi, sourit l'Ampsinois de 24 ans. À Warnant, il y a d'abord un groupe de qualité qui me pousse à être meilleur. Puis, une ambiance de feu où le collectif est plus important que l'individu. J'avoue que par le passé, il m'est arrivé de jouer plus ma carte personnelle qu'autre chose. Mais, ici, vu le projet global, c'est l'inverse. Et tant mieux. Je suis d'ailleurs incapable de vous dire combien de vous dire combien d'assists j'ai signés… Je sens que j'ai encore une grosse marge de progression et que malgré mon jeune âge, j'ai un rôle clé dans le groupe. Cela me pousse à me dépasser…"

Et dire qu'en fin de saison, il sera un joueur libre vu qu'à l'heure actuelle, il n'a pas encore prolongé à Warnant. "Je ne ferme pas la porte du tout, assure-t-il. Mais, oui, je pense que c'est un peu tôt pour prendre une décision. Je n'ai pas fait une croix sur le foot professionnel. Et ce n'est pas maintenant que ça se décide à ce niveau. De toute façon, ce n'est pas ce qui compte pour le moment. Je pense à Warnant et au collectif, rien d'autre…"