Article abonné offert

Jean-Philippe Gérard a revécu l’enfer de Diegem

Pour la 2e fois de sa longue et riche carrière, le gardien de 41 ans a encaissé 7 buts. La première fois, c’était en 2004 avec Seraing.

D.D.
Jean-Philippe Gérard a revécu l’enfer de Diegem
Jean-Philippe Gérard relativisait la claque reçue par son équipe et est déjà focalisé sur Habay-la-Neuve. ©Léva

À la lecture du score entre Jodoigne et Huy, notre première réflexion fut de nous poser la question suivante: "Jean-Philippe Gérard a-t-il déjà encaissé sept buts dans sa carrière?" Nous avons donc posé la question au principal intéressé. "Hier (NDLR: dimanche), c'était la 2e et j'espère dernière fois que je me retournais à sept reprises, répondait le sympathique gardien de 41 ans, qui en était déjà à sa 10e apparition (8 titularisations pour deux montées au jeu) avec le RFC Huy. La première fois, c'était le 28 novembre 2004 sur la pelouse de Diegem. Je défendais les filets de Seraing, alors en Division 3. On s'était incliné 7-0. Et, du haut de mes 24 ans, j'avais sans doute réagi de manière bien différente qu'aujourd'hui, notait "Jean-Phi", qui n'a pas accablé ses coéquipiers à la pause alors que le score était de 6-0 en faveur de Jodoigne. Cela n'aurait servi à rien. Avec Manu De Castris, on a pris la parole calmement pour dire au groupe que l'on devait absolument oublier la première période et cette faillite collective pour essayer de faire bonne figure en deuxième. On devait avoir de l'amour-propre, histoire de ne pas avoir l'air plus bête qu'on ne l'avait déjà été. Je préfère me servir de la 2e mi-temps que l'on a livrée, avec ce score de 1-1, pour continuer à avancer. C'est évidemment fâcheux à ce moment-ci de la saison d'encaisser une telle défaite, mais que ça soit 1-0 ou 7-1, le résultat est le même, on perd trois points."