"Le meilleur gardien du monde", "L'histoire était écrite": la presse encense Courtois et Mbappé mais tacle Messi

La presse espagnole et française sont unanimes: le PSG mérite sa victoire et le score aurait pu être plus lourd sans un grand Thibaut Courtois.

La Rédaction de L'Avenir
"Le meilleur gardien du monde", "L'histoire était écrite": la presse encense Courtois et Mbappé mais tacle Messi

Le choc des huitièmes de finale de la Ligue des Champions entre le PSG et le Real Madrid aura livré une rencontre bien inégale. Entre d'un côté le PSG ultra-dominateur et qui a tiré 21 fois au but et de l'autre, le Real Madrid, très défensif et qui n'a jamais vraiment existé dans la rencontre... avec aucun tir cadré en 90 minutes.

Le plan défensif d'Ancelotti a failli fonctionner mais c'était sans compter sur un exploit de Kylian Mbappé dans les arrêts de jeu de la rencontre. Des deux côtés des Pyrénées, la presse est unanime: le PSG a largement dominé le Real Madrid et mérite sans contestation possible sa victoire: "Le PSG a écrasé le Real et mérite sa victoire", a accordé le journal espagnol As. "Un succès sur le fil mais tellement mérité", a écrit Le Parisien.

Mais un joueur en particulier est sorti du lot pour la presse française et espagnole: "Royal Mbappé!", a ainsi titré Le Parisien qui s'est lancé dans une envolée lyrique pour décrire la prestation parisienne: "Plus fort et finalement meilleur. Récompensé de tous ses efforts. Par qui? Pas la peine de le deviner, l'histoire était écrite, comme un destin qui se forge chaque jour, repoussant les limites du crédible, du beau, du possible, de la vie et du football. Une magie Kyliesque et renversante, avec un PSG une nouvelle fois victorieux dans le temps additionnel, sa seule marque de fabrique."

"Mais si, c'est encore lui", a de son côté titré L'Équipe, "Kylian Mbappé a encore une fois surgi, dans les dernières secondes, pour offrir la victoire à Paris."

La presse espagnole, elle aussi, n'avait que des louanges pour l'international français: "Mbappe a rendu justice au PSG à la 93e minute avec un mouvement immense et de classe mondiale", relatait Sport.

"Qu'est-ce qu'il est bon ce Mbappé!", a ainsi titré Marca dans son édition de ce mercredi avant d'ajouter que "le Real Madrid est tombé logiquement et son bourreau s'appelait Kylian, acclamé par les supporters madrilènes au moment de l'annonce des compositions d'équipe. Mbappé a montré les crocs dès la première minute et à la fin, il a été récompensé par un but mérité après une action de génie. Le sentiment général est que Mbappé a joué avec les Merengues". Le célèbre quotidien espagnol concluait par cette petite phrase lourde de sens: "Mbappé a régné au Parc des Princes et a détrôné Léo Messi lui-même en tant que numéro un du football mondial."

Car si la presse est unanime pour souligner la grande prestation collective des Parisiens et surtout de Mbappé, la prestation individuelle de Lionel Messi a été pointée du doigt. "Lionel Messi a livré une prestation indigne de lui, mardi. Son penalty repoussé par Courtois symbolisant sa soirée ratée", a déclaré L'Équipe. Même son de cloche du côté du Parisien, qui estime que l'Argentin n'était pas au niveau de ses coéquipiers: "Le septuple Ballon d'Or a confirmé sa méforme en butant sur Courtois après une faute sur Mbappé. Messi a tout raté, pas seulement son tir à onze mètres. Il a montré des difficultés constantes à se situer, à trouver des angles de passes, comme s'il était absent à lui-même. Inquiétant et triste."

Seul So Foot, au ton toujours décalé, voyait du positif dans la prestation de la Pulga: "Face au Real, Lionel Messi a raté un penalty, mais a rendu sa meilleure copie sous la tunique parisienne. Si le sauveur du soir se nomme sans contestation Kylian Mbappé, il ne fait aucun doute que le futur à Paris de Messi est loin d'être gris. Au contraire."

"Courtois, meilleur joueur de son équipe"

La presse espagnole est également revenue sur la prestation très décevante du Real Madrid: "Le Real Madrid a semblé être une équipe mineure, de troisième niveau. Les supporters madrilènes sont déçus car Donnarumma est resté inactif tout au long du match. Ils ont été une équipe incapable et lâche. Le milieu de terrain a coulé...", a déclaré le journaliste Jordi Marti à la Cadena SER après la rencontre.

Pour nos confrères ibériques, Thibaut Courtois est le seul joueur à avoir presté à son niveau: "Courtois a été le meilleur joueur du Real Madrid, et de loin, au Parc des Princes. Le gardien belge a été un mur durant 93 minutes et a soutenu son équipe avec plusieurs gros arrêts dont le penalty qu'il a arrêté devant Messi", expliquait Marca alors qu’As abondait dans le même sens: "Quoiqu'il arrive, Madrid pourra remercier Courtois et Militao. Courtois est le seul Madrilène qui est sorti du lot et le joueur le plus décisif du Real, ce qui en dit long sur la prestation de son équipe."

"Ces dernières années, il a concouru avec Oblak et ter Stegen mais maintenant il n'y a plus de doute: le meilleur gardien aujourd'hui est Courtois", selon le journal Sport qui estime que le Belge a encore progressé ces derniers mois. "Courtois était dans un grand match. Une fois de plus, si le Real Madrid est encore au contact, c'est grâce à lui, si le Real Madrid n'a pas été écrasé au score à Paris, c'est aussi grâce à lui", a jugé de son côté Marca.

Pour conclure, As estime que "le public du stade Santiago Bernabeu exigera un Real Madrid bien meilleur au match retour", tout en signalant que malgré la mauvaise prestation des siens, le Real s'en est finalement bien sorti: "Le PSG a été récompensé par un but dans le temps additionnel mais est reparti avec le sentiment que la qualification n'est pas encore tout à fait en poche."