Waremme est toujours aussi solide défensivement

En préfaçant la rencontre, Steve Dessart disait craindre un match piège en se rendant chez la lanterne rouge. Sur place, on a eu vite compris que ce ne serait pas le cas.

E.N.

Il fallait juste parvenir à concrétiser la domination pour se mettre à l’abri parce que, derrière, la défense des Wawas prenait aisément le dessus sur les avants durbuysiens.