Il y a urgence pour Pont-à-Celles

Tournai - PàC/Buzet (s. 20 h)

V.M.

Pont-à-Celles ne peut plus tergiverser. Il leur reste 11 rencontres à disputer pour arracher le maintien, c'est-à-dire de laisser deux équipes derrière eux. "Alors quel que soit l'adversaire, nous devons être prêts à tout donner, lance Roch Gérard, l'entraîneur du Pack. Si nous prestons lors de chaque rencontre comme nous l'avons fait à Namur, nous nous sauverons. Tout n'a pas été parfait. Nous ne nous sommes pas créé assez d'occasions franches. Nous aurions dû nous montrer plus efficaces dans les deux rectangles mais il y avait une vraie générosité dans le jeu produit. Je peux juste espérer que ce n'était pas un feu de paille."