Une déroute pour Givry qui encaisse cinq fois et laisse filer Waremme

Waremme - Givry : 1 -

F. Ca.

Après le revers face à Waremme samedi, Givry encaisse un nouveau revers. Sur le synthétique de Waremme, les Canaris ont encaissé cinq fois dans une rencontre importante du bas de classement, mais les Liégeois comptent désormais 7 unités d’avance sur les Givrytois. C’est donc près de deux mois après la date initiale de la rencontre que Waremme recevait finalement Givry ce mercredi soir. Pour rappel, le mach avait été reporté, le 11 décembre, par Monsieur Meys à cause de l’état de la pelouse. Si Givry avait un temps espéré remporter les trois points sur tapis vert, les deux équipes ont bel et bien dû s’affronter sur le synthétique waremmien. Et le moins que l’on puisse écrire est que le spectacle proposé pendant 25 minutes n’est pas de nature à réchauffer les spectateurs. Ce sont finalement les locaux qui vont trouver l’ouverture sur leur première sortie via Olemans. C’est 1-0, peu avant la demi-heure. Un but qui va quelque peu pousser les visiteurs à se montrer plus pressants, mais les frappes de Tchadjou et Bouchibti ne font pas mouche. Si le suspens est encore de mise au retour des vestiaires, il ne va pas perdurer très longtemps. On rejoue à peine depuis dix minutes quand Merchie trouve Maglio dont le centre-tir est repoussé par Bartholomé. Olemans, encore lui, est au bon endroit pour pousser le cuir dans le but vide (2-0). Mieux encore pour Waremme, à l’heure de jeu, Boseko s’en va fixer le dernier défenseur avant de se montrer intraitable devant le portier de Givry (3-0). Waremme plante même deux derniers buts, des œuvres du jeune Rennotte, tout juste monté au jeu (4-0), et Nicolas, servi par ce même Rennotte (5-0). Bouchibti, atténuera quelque peu le score (5-1).