Jaspart: "Il faut se remettre directement dedans"

Conscient de l’excellent premier tour réalisé par ses ouailles, Stéphane Jaspart espère une reprise avec le même sérieux.

D.D.

Qui pouvait prédire que Warnant serait dans le Top 5 après 17 journées de championnat? Pas nous en tout cas. Même si, sur papier, le noyau warnantois avait belle allure, il n'en restait pas moins étriqué (20 joueurs dont deux gardiens). Avec le Covid qui circule en prime, Stéphane Jaspart n'a jamais vraiment pu/su faire souffler certains éléments. Et cela n'est pas près de changer puisque quatre Warnantois (Pire, Baccarella, Miezal et Casa) sont toujours à l'infirmerie. "Depuis trois semaines, à cause du Covid, on est douze ou treize à l'entraînement. J'ai dû annuler notre dernier match amical à Aywaille car on était qu'à onze. Et encore, les onze même qui avaient joué à Rochefort une semaine plus tôt. La situation est telle qu'on la connaît et on doit s'adapter, dit avec une certaine philosophie le T1 des Verts. Notre avantage est qu'on compte 31 points, on peut donc voir venir les choses de façon plus sereine. Mais, attention, il reste 13 matchs, et on n'est pas encore sauvé ", surprend tout de même Stéphane Jaspart. Une réflexion qui n'est pas dénuée de sens d'un point de vue comptable, mais qui sera bientôt obsolète tant ses joueurs ont prouvé qu'ils avaient les reins assez solides pour cette série. "Il est en tout cas hors de question de gâcher tout ce qu'on a fait jusquà présent, prévient Stéphane Jaspart. Il faut se remettre directement dedans pour garder le même état d'esprit et la même motivation que lors de notre premier tour."