En appel, Givry n’obtient pas gain de cause et rejouera face à Waremme

Le match Waremme – Givry (D2 ACFF) avait été remis le 11 décembre dernier.ait

J.R.
En appel, Givry n’obtient pas gain de cause et rejouera face à Waremme
©Yves Bircic

En cause, l'état calamiteux du terrain synthétique de Waremme, jonché d'ornières.Alors que les deux équipes étaient présentes, l'arbitre avait décrété que l'état de la surface de jeu ne permettait pas le bon déroulement de la rencontre.

L’ACFF avait décidé que la rencontre devait se rejouer dans un premier temps. Mais Givry avait décidé d’aller en appel. Ce mercredi, les Canaris n’ont pas eu gain de cause et la rencontre sera rejouée. Elle est prévue mercredi prochain, le 19 janvier.

"Nous sommes arrivés avec un peu de retard et nous n’avons même pas été entendus, note Jacques Aubry, le président de Givry. L’appel était non fondé selon l’ACFF, pour une raison administrative apparemment. Nous avons pu juste entrer dans une pièce une minute, mais la décision était déjà prise. C’est une déception, mais on sentait bien que rien ne changerait."