Anderlecht l’emporte facilement face à Courtrai et accède au dernier carré de la Coupe de Belgique (3-0)

Anderlecht accueillait Courtrai en quart de finale de Croky Cup. Les hommes de Vincent Kompany ont largement dominé le KVK grâce à un doublé de Kouamé et un but de Sergio Gomèz.

Après avoir éliminé difficilement Seraing aux tirs au but au tour précédent, le RSCA affronte le KV Courtrai. Objectif: rejoindre Gand et Eupen pour une place dans le dernier carré de la compétition.

En championnat, Anderlecht sort d’une période faste. L’équipe de Kompany vient d’enchaîner un 13 sur 15. Il en va de même pour Courtrai qui, après un 9 sur 9, ne se retrouve qu’à quatre points du Sporting en Pro League. En novembre, les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul 1-1 au Lotto Park. Les Mauves doivent faire sans la Mauve Army pour ce quart de finale: le groupe de supporters a boycotté le rendez-vous pour protester contre l’heure de la rencontre, programmée en milieu de semaine à 18h45.

Des Mauves dominants et récompensés

Après des premières minutes hésitantes, les Mauves monopolisent rapidement le ballon et se créent plusieurs occasions. Courtrai a des difficultés à sortir de son camp et se montre vulnérable lorsqu’Anderlecht accélère le jeu. À la 17e minute, Refaelov sollicite Delle sur une frappe lointaine. Courtrai ne parvient pas à se dégager, et le ballon revient dans les pieds du Soulier d’or. Sainsbury dévie de justesse la seconde tentative de l’Israélien alors que son portier semblait battu.

À la 34e minute, les Mauves sont récompensés de leurs efforts. Courtrai perd un ballon dans sa moitié de terrain. Cullen adresse une passe lobée à Zirkzee, qui transmet parfaitement le cuir dans la profondeur vers Christian Kouamé. L'attaquant ne tremble pas face à Delle et ouvre le score (1-0, 34e). Quatre minutes plus tard, Kouamé loupe de peu le doublé. La défense bruxelloise adresse un long ballon en direction de l'Ivoirien. Rougeaux intercepte le cuir et remise en retrait pour Delle, mais la passe est beaucoup trop molle. Kouamé sprinte et tente sa chance face à Delle, mais sa frappe est contrée.

Anderlecht continue à se créer du danger. Sur une contre-attaque fulgurante, Olssen et Zirkzee combinent et trouvent Murillo seul sur le côté droit du rectangle. Le latéral adresse un centre en retrait dévié par Rougeaux, mais Sergio Gomèz est à la réception du ballon au second poteau. L'ancien joueur du Barça ne se fait pas prier et fait le break (2-0, 41e).

À la pause, le Sporting dispose d’une avance confortable de deux buts. Les Mauves ont largement dominé ce premier acte en exploitant les faiblesses des Kerels. La défense de Courtrai a semblé dépassé par la vitesse des offensives bruxelloises. Zirkzee et Refaelov ont fait la différence à plusieurs reprises sur leurs touches de balle. Van Crombrugge n’a pas été inquiété une seule fois.

Le rythme redescend en seconde période

Au retour des vestiaires, Courtrai subit moins la domination anderlechtoise, mais a des difficultés à se créer de véritables occasions. Les Courtraisiens manquent de justesse dans leurs projections offensives comme dans leurs relances.

À la 55e minute de jeu, Delle stoppe une frappe de Refaelov de l’extérieur de la surface, avant d’enchaîner un second arrêt face à Murillo qui avait bien suivi l’action.

Le rythme est peu élevé dans cette seconde période. Anderlecht gère tranquillement son match. À la 75e minute, Verschaeren combine avec Murillo et est lancé en profondeur dans la surface. Le milieu de terrain adresse alors un centre au second poteau. Ni Delle, ni sa défense ne parviennent à intercepter le ballon, et Kouamé n'a qu'à pousser le ballon au fond du but vide (3-0, 75e).

La rencontre se termine sur ce score de 3 buts à zéro en faveur des Bruxellois. Comme l’an passé, les Anderlechtois sont parvenus à décrocher un ticket pour le dernier carré de la Coupe. Une qualification amplement méritée, Courtrai n’ayant jamais été réellement en mesure d’inquiéter la défense mauve. Anderlecht a largement dominé la première période avant de gérer tranquillement sa fin de match. L’ensemble du collectif mauve a été performant, mais on peut noter les bonnes prestations de Kouamé, Murillo et Refaelov. Anderlecht rejoint Eupen et Gand en demi-finale. Un tirage au sort déterminera les affiches une fois le match entre Bruges et OHL terminé (rencontre à 21h).

LES COMPOS :

Anderlecht: Van Crombrugge, Murillo, Hoedt, Magallan, Gomez, Verschaeren, Olsson, Cullen, Refaelov, Kouamé, Zirkzee.

Courtrai : Delle, Dewaele, Sainsbury, Rougeaux, Mbayo, Palaversa, Selemani, Kadri, Badamosi, Vandendriessche, D'Haene

>

LE DIRECT :