Dejoie: "Les feux sont au vert"

Qui en début de saison aurait pointé Warnant comme une des bonnes équipes de cette D2 ACFF? Ben, certainement les connaisseurs du foot en voyant les noms qui allaient porter la casaque verte.

Alain Gilles

Et ils ne se sont pas trompés. D'ailleurs cette phalange mérite amplement sa cinquième place. Et si les Verts tutoient les meilleures équipes, c'est tout simplement grâce à un groupe soudé et de qualité. "Beaucoup de joueurs auraient signé avant la saison pour figurer dans le top cinq à la trêve, pointe Vincent Dejoie, le solide défenseur central. Pour l'instant tous les feux sont au vert. Tous les garçons tirent sur la corde dans le même sens. N'oublions pas que nous venons d'aligner dix matchs sans défaite (NDLR: 5 victoires et 5 nuls)." Un bilan plus que positif avec la deuxième défense la plus hermétique de la série (14 buts encaissés). "C'est vrai que le quatre arrière joue sur son expérience en nationale, analyse le comptable. Mais il faut aussi mettre en valeur le travail des attaquants et des milieux de terrain qui fournissent aussi leur part de boulot pour préserver notre but." Et pourtant, cette dernière rencontre face à Couvin laisse un goût de trop peu. "Oui bien sûr, poursuit le sympathique central. En menant 2-1 à domicile, nous aurions dû mieux gérer les débats. Mais j'avoue que la défense, comme l'équipe, avait certainement un petit coup de mou. Sur le premier but, le centre est impeccable et nous surprend. Sur le second, nous laissons trop facilement l'attaquant s'infiltrer. Je fais partie des fautifs, je ne m'en cache pas. La trêve arrive à un bon moment pour recharger les accus. Depuis l'entame du championnat, nous tournons avec 13 ou 14 joueurs. En janvier, nous devrions récupérer deux blessés de longue date. Maintenant, j'espère que nous repartirons du bon pied dès le 9 janvier."