Un choc psychologique à Tamines?

Tamines – Mons (s. 18 h)

P.C.
Un choc psychologique à Tamines?
Pino Rossini fera-t-il son retour dans le noyau A pour la venue de Mons? ©ÉdA – 50972708227

Après le remerciement du staff, composé du T1 Emmanuel Kenmogne, du T2 Abdelillah Boukamir et du préparateur physique Damien Pierrard, la Jeunesse Taminoise, onzième, est en quête de sérénité. Dans ce contexte, la venue des Dragons de Mons, dixièmes, pourrait constituer une opportunité de taille. Tant pour les joueurs que pour le tout nouvel entraîneur, Antonio Rosa, T2 à l'Olympic de Charleroi (il avait aussi assuré l'intérim, à Châtelet-Farciennes, après le limogeage du T1 Alexandre Czerniatynski), et qui sera épaulé par le T2 Nassim Sebaahi. "Mario Gatta et moi avons animé la séance de groupe jeudi soir, précise le T1 de l'équipe B, Vincenzo Cirvillieri. Nous avons essayé de motiver au maximum les joueurs. Ils ont à cœur de signer un bon résultat avant une trêve qui fera le plus grand bien. Une victoire pourrait les booster."

Comme de coutume, les Taminois devront se passer de nombreux éléments. De quoi permettre à Pino Rossini de réintégrer le noyau A? C'était une des exigences du nouveau coach Antonio Rosa. Celui qui se définit comme rigoureux n'hésitera pas à modifier le système de jeu. "Quels que soient les joueurs alignés au coup d'envoi, ils donneront tout ce qu'ils ont", conclut Vincenzo Cirvillieri.

Lors du match aller, les Taminois, réduits à dix, avaient baissé pavillon (2-0) au Tondreau. Nul doute qu’ils auront à cœur d’effacer cette douloureuse contre-performance.