Le choc à Meux, la chance de Robin Demaerschalk

L’ancien Meuti espère taper définitivement dans l’œil de son coach à l’heure de retrouver son ancien club. Mais le défi est de taille. Meux - Stockay : Samedi, 20h

A.R.
Le choc à Meux, la chance de Robin Demaerschalk
Robin Demaerschalk ©Yves Bircic

L'histoire fait parfois étrangement les choses. Plus souvent confiné au petit banc qu'à son tour, Robin Demaerschalk va plus que vraisemblablement recevoir sa chance dans le onze stockali ce week-end. Amputé de presque toute sa défense, Philippe Caserini va confier les clés de son axe central à l'Andennais de 28 ans. Et où ça? Dans sa province natale, à Namur. Ok, mais contre qui? Meux, le club qu'il l'a révélé et où il compte pas mal d'amis. "Oui, je connais encore quasiment tout le monde même si j'ai quitté à la fin de la saison 2018-2019, sourit le fils du grand Daniel, ex-légende de notre foot huy-waremmien. Ce sera particulier pour moi, comme le sentiment de revenir où tout a commencé. Ce sera un match compliqué car Meux, malgré ses deux récentes défaites, est solide. Ils ont une base depuis longtemps là-bas et la gardent saison après saison. C'est une des clés de leur réussite."