L’Excel Mouscron bat Lommel et reprend sa marche en avant

Il a fallu une mi-temps aux Hurlus pour retrouver leur jeu des dernières semaines. L’Excel décroche une victoire importante face à Lommel (2-1).

Arnaud Smars
L’Excel Mouscron bat Lommel et reprend sa marche en avant
Un superbe but pour Bocat qui offre la victoire à Mouscron et récompense ses belles sorties. ©BELGA

Une semaine après sa défaite à Westerlo (4-3), on était curieux de voir comment Mouscron allait réagir. Saurait-il reprendre tout de suite sa belle série? C’est la question que beaucoup se posaient dans un Canonnier qui a rendu un vibrant hommage à Maurice, un supporter de la première heure décédé vendredi.

La réponse était claire en première mi-temps: non. Cueillis à froid dès la 9e, par Arzani isolé dans le rectangle, les Hurlus peinaient à retrouver leur jeu flamboyant des dernières semaines. L’absence de Bakic, suspendu pour deux matchs se faisait clairement ressentir. Le REM n’avait plus son régulateur. L’homme capable de mettre le pied sur le ballon pour lancer la construction. Un constat encore accentué par la sortie rapide (18e) de Lepoint, blessé. Si ce n’est une belle opportunité de Chevalier, on ne voyait pas grand-chose. Cela manquait clairement de rythme. Et Duplus n’hésitait pas à le crier à plusieurs reprises afin de réveiller les troupes.

Le réveil hurlu en 2e mi-temps

Le réveil sonnera finalement quelques minutes plus tard, à la sortie des vestiaires. Après avoir pu compter sur Gillekens, auteur de deux parades devant Arzani, l’Excel inversait totalement la tendance en mettant la pression sur une équipe lommeloise déforcée. Le résultat ne se fait pas attendre. Après plusieurs corners consécutifs, Carcela récupérait un ballon relâché par Fiermarin pour égaliser. Dans la foulée, Bocat donnait l’avantage d’une superbe volée à l’entrée du rectangle. Après avoir subi une remontada dans un timing quasiment similaire, les troupes de José Jeunechamps infligeaient la même sentence à leur concurrent direct.

À partir de là, elles pouvaient réaliser ce qu’elles font de mieux depuis le retour de l’ancien T2 du Standard: contrôler les débats. Elles pouvaient également compter sur leur dernier rempart pour sauver une reprise de Verschueren.

Au classement, Mouscron effectue une bonne opération en renvoyant son adversaire à trois unités et en créant le trou sur Virton qui joue dimanche. Il met également une certaine pression sur Waasland et Deinze qui s’affrontent demain et sur le RWDM dont le match a été remis à cause de la neige. Avec son 16 sur 21, l’Excel est clairement l’équipe à suivre de ce second tour.