Excel Mouscron: Des Hurlus frustrés mais loin d’être abattus

Les Hurlus regrettent une période de flottement après le penalty. Mais, malgré la défaite 4-3, ils restent focus sur la 2e place.

A.S.
Excel Mouscron: Des Hurlus frustrés mais loin d’être abattus
À l’image de Bocat, les Hurlus ont été bousculés en 2e mi-temps. ©BELGA

Westerlo n’a pas encore perdu à domicile et on comprend pourquoi. Dans son stade à l’anglaise, où le public est très proche du terrain, le leader sait se sublimer quand il est au pied du mur. Il peut également compter sur un collectif rodé et des individualités impressionnantes. On pense notamment à Mabea qui a fait exploser le flanc droit hurlu ou à Daci qui a su placer parfaitement le cuir sous la latte à deux reprises.

À l'issue des débats, les joueurs du REM n'avaient pas à rougir. Mais on sentait pas mal de frustration dans leurs rangs. "Marquer deux fois à l'extérieur, c'est très difficile! Encore plus chez le leader, pestait Éric Bocat. On a fait une bonne première. On a su dominer, créer des opportunités et conclure. Mais en deuxième des faits de match nous ont fait perdre le fil (comme l'exclusion). Mais ce n'est pas pour autant que l'on doit jeter tout ce que l'on a fait. Westerlo a réalisé une grosse rencontre également. Même si ce n'est pas l'équipe qui m'a le plus impressionné".

«On n’a pas su gérer nos émotions»

Après le penalty, les Hurlus auraient certainement dû mettre plus le pied sur le ballon. Voire reculer de quelques mètres. Mais ils ont continué à se projeter avant de se faire surprendre sur trois contres menés à la vitesse de l'éclair. "On a été pris par nos émotions. On est un peu sorti de notre rencontre. C'est vrai qu'on aurait dû reculer un peu plus. Il y a eu plusieurs choix collectifs que l'on n'a pas bien gérés. Mais on retient aussi qu'on a su mettre trois buts ici. On doit se baser là-dessus pour préparer la semaine prochaine".

Au classement, Mouscron ne fait pas spécialement une mauvaise affaire. Virton étant battu, il ne se fait pas rattraper. Mais il reste aussi à cinq points de Waasland et du RWDM qui partagent la deuxième place. "Cela reste clairement notre objectif car on reste sur plusieurs semaines intéressantes en termes de résultats. Aujourd'hui, on n'obtient pas celui que l'on espérait. Mais on ne va rien lâcher".