Médéry: "Je reste positif, d’autres le sont moins"

Malgré les mauvais résultats qui s’accumulent, Philippe Médéry, l’entraîneur mormontois, conserve son optimisme. "Dans la possession de balle, nous étions supérieurs, analyse-t-il.

J. P.

Malheureusement, il a fallu de nouveau modifier les plans avec trois changements en quelques minutes. Nous avons aussi manqué de muscle. À force d'accumuler les défaites on pourrait tomber dans le doute, moi je ne peux pas. Il faut rester positif, malheureusement, d'autres le sont moins." Le T1 mormontois n'a pas voulu en dire davantage, mais la mine affichée par certains comitards était assez éloquente à ce sujet.