Ansu Fati, blessé lors d’un nul décevant du Barça, est forfait avec l’Espagne

Le jeune attaquant de Barcelone Ansu Fati, qui revient tout juste d’une grave blessure au genou droit, est sorti du terrain visiblement touché à une cuisse lors du match de Liga contre le Celta Vigo ce samedi en Galice.

Ansu Fati, blessé lors d’un nul décevant du Barça, est forfait avec l’Espagne

Cette blessure va le priver de son grand retour au sein de la sélection espagnole. La "Roja" a annoncé samedi soir dans un communiqué qu’il serait remplacé par l’attaquant de l’Espanyol Barcelone Raul de Tomas, qui rejoindra le rassemblement dès lundi.

Peu avant la mi-temps, l’Espagnol a subitement arrêté sa course et porté la main à l’arrière de sa cuisse gauche. Il est sorti du terrain accompagné par les soigneurs, pour une blessure qui semble musculaire, et a directement rejoint les vestiaires.

L’espoir de 19 ans, buteur à la 5e minute ce samedi, a été absent près d’un an à cause d’une fracture du ménisque du genou gauche dont il avait été victime le 7 novembre 2020 contre le Betis Séville. Il a subi quatre opérations avant de revenir fin septembre.

Il est le neuvième joueur du Barça à rejoindre l’infirmerie déjà occupée par Ousmane Dembélé, Gerard Piqué, Sergio Agüero, Pedri, Sergi Roberto, Sergiño Dest, Martin Braitwhaite et Neto, alors que le nouvel entraîneur doit prendre ses fonctions sous peu à la place de Ronald Koeman.

La fédération espagnole a précisé dans son communiqué qu’une décision sera prise dimanche concernant Eric Garcia, le défenseur central du Barça également sorti sur blessure samedi contre Vigo.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.