Exclusion fatale pour Verlaine

Réduits à 10 à la 65e, les Verlainois ont subi un 3e revers de rang, les plongeant un peu plus vers la zone du classement qu’ils veulent éviter. Verlaine - Jette : 0 - 2

Stéphane Rigo
Exclusion fatale pour Verlaine
Verlaine n’a plus gagné depuis le 26 septembre. ©ÉdA – 501709072559

Pour tenter de renouer avec la victoire, les Taureaux recevaient l’équipe de Jette qui les avait battus 0-3 la saison passée mais qui restait sur trois défaites. Face à des Bruxellois vifs et bien en place, Verlaine a pu compter sur un Barry des grands soirs. Par son sens de l’anticipation ou en chipant le cuir à ses adversaires, le médian de poche a récupéré de nombreux ballons avant d’enchaîner le plus souvent par un dribble qui lui permettait ensuite de trouver une passe tranchante vers l’avant ou bien de temporiser et de calmer le jeu. Les Verlainois ont ainsi eu de longues périodes où ils avaient le jeu en mains. Ramadani, Jamar et Bouhlal ont eu chacun la ou les possibilités d’ouvrir le score mais l’efficacité n’est décidément pas la meilleure des qualités des Taureaux. Lors de la première période, Jette faisait jeu égal avec les Verlainois. Les Bruxellois se procuraient même les meilleures occasions mais Dengis gagnait son duel avec Ruiz tandis qu’un but de De Marree était logiquement annulé pour hors-jeu. En seconde période, Verlaine prenait le dessus dans le jeu. Mais, malgré la bonne volonté générale et les occasions pour Ramadani et pour Limbourg, les Hesbignons ne parvenaient pas à trouver le chemin des filets tandis que Jette semblait avoir des difficultés à trouver son second souffle. Le tournant du match venait de l’exclusion du Vuza averti une seconde fois à la 65e. Rapidement, Jette profitait de sa supériorité numérique pour ouvrir la marque sur un bel envoi de Ruiz qui s’était trop facilement joué de Kaba. Modica ou Bouhlal auraient pu ensuite égaliser mais c’est au contraire Virgone qui, des 35 mètres, trouvait la lucarne de Dengis pour doubler l’écart et clôturer le score malgré un ultime essai hors cadre de Ramadani.