Thomas Miezal: «J’espère que tout ça est derrière moi»

L’ailier de 22 ans a enchaîné les blessures en ce début de saison. Mais il est de nouveau sélectionnable. Rebecq - Warnant : Dimanche, 15h

D.D.
Thomas Miezal: «J’espère que tout ça est derrière moi»
Miezal n’avait jamais connu autant de blessures en si peu de temps. ©Léva

Quarante minutes. C'est le temps de jeu effectif que Thomas Miezal a disputé avec Warnant en championnat depuis l'entame des débats. «J'ai loupé une grosse partie de la préparation, explique le joueur offensif de 22 ans. J'ai d'abord eu une élongation au mollet. Avant d'avoir une nouvelle élongation, mais cette fois aux adducteurs.» Et comme si cela ne suffisait pas, l'Ampsinois s'occasionnait une microdéchirure aux ischios dans la foulée de cette victoire contre Stockay (2-0) où il avait eu l'occasion de fouler la pelouse durant 17 minutes. «Chaque fois que je recommençais les entraînements, j'avais autre chose, déplore le jeune homme, étudiant à l'ULiège en éducation physique. Pour ma déchirure, j'ai pris le temps de bien me soigner. Et je touche du bois, mais je viens d'enchaîner quatre entraînements et je n'ai plus rien ressenti.»