Michaël Fréson: «Je suis disponible pour dépanner»

Tout en restant sur le banc, Michaël Fréson a contribué au succès des siens dans le derby en conseillant efficacement ses plus jeunes partenaires.

Eddy Nulens
Michaël Fréson: «Je suis disponible pour dépanner»
Le nouveau T2 bas-ohatois l’avouait après le derby à Huy: «C’est beaucoup plus difficile d’être sur le banc que sur le terrain.» ©Yves Bircic

Sa course folle vers ses équipiers au coup de sifflet final trahissait bien l'angoisse qu'il avait ressentie surtout tout au long de la seconde période. Cependant, Michaël Fréson, quelques minutes plus tard, avait retrouvé toute sa lucidité pour nous confier: «C'est beaucoup plus difficile d'être sur le banc que sur le terrain d'ailleurs vous l'entendez à ma voix!» Effectivement le T2 de Wanze/Bas-Oha était pratiquement aphone tant il s'était époumoné durant les quarante-cinq dernières minutes à repositionner continuellement ses troupes malmenées par le forcing des Hutois. «Dans un match comme celui-ci et pas forcément parce que c'est un derby mais parce que c'est très serré, justifiait-il, il était préférable que je reste sur le banc car il y avait pas mal de directives à donner.»