Gilsoul, le porte-bonheur des Taureaux

Le retour de blessure du médian va de pair avec les premières victoires verlainoises. Simple coïncidence?

Alaric Dantine
Gilsoul, le porte-bonheur des Taureaux
Deux montées et deux victoires pour Doryan Gilsoul. ©Yves Bircic

Samedi 18 septembre. 1-1 entre Verlaine et Waremme. À la 88e minute, Marc Segatto relance Doryan Gilsoul, absent des terrains deux semaines pour blessure. Six minutes plus tard, Modica offre la victoire aux locaux. Rebelote ce dimanche, à 0-0, Verlaine peine à émerger face à Couvin. Gilsoul remplace Oumar Barry. Trois minutes après, Chubaka inscrit le but décisif qui permet aux Verlainois de continuer à engranger. «C'est vrai que c'est sympa d'être sur le terrain pour ces deux victoires. Je reconnais que j'aurais espéré être titulaire aujourd'hui (NDLR: dimanche), mais le noyau est large et la qualité présente. Donc, je comprends. J'essaie juste de donner le meilleur de moi-même et d'aider l'équipe avec mes qualités» abonde Doryan Gilsoul.