Amaury Fransolet s’adapte comme un caméléon

Reconverti arrière droit en l’absence de François Timmermans, Amaury Fransolet a livré une solide prestation sur le synthétique de Solières.

D.Des
Amaury Fransolet s’adapte comme un caméléon
Amaury Fransolet se découvre à une place inhabituelle pour lui. ©Yves Bircic

Dimanche à Solières, on aurait dit qu'Amaury Fransolet avait joué toute sa vie arrière droit. Et pourtant, le Warnantois de 23 ans, milieu axial par définition, ne disputait que le 3e match de sa carrière à cette position. «Quatrième si vous rajoutez cette rencontre avec les Espoirs d'Eupen, souriait celui qui a eu fort à faire face au déroutant Shelton Guillaume, toutefois en manque de confiance devant le but défendu par Nicolas Pire. Ce n'était pas facile, surtout en première période avec ces longs ballons balancés dans mon dos. Mais je m'en suis bien sorti de manière générale.» Une bonne prestation ponctuée d'un but, sur penalty. «C'est dommage pour ce coup franc sur le piquet», rajoutait celui qui livre sa 3e saison rue Burettes.