Fabrice Papalino: «Cette fois, le réalisme a fait défaut»

Replacé par son frère en 8 en l’absence de Manu De Castris, Fabrice Papalino a livré une grosse prestation. Il a juste manqué le résultat.

D.D.
Fabrice Papalino: «Cette fois, le réalisme a fait défaut»
Fabrice Papalino sort des grosses prestations depuis ce début de championnat. ©Yves Bircic

Il n'a pas ménagé ses efforts. Comme contre Aywaille une semaine plus tôt, Fabrice Papalino s'est montré à son avantage sur le synthétique de Richelle. À la différence près que, cette fois, le RFC Huy a perdu. «Des matchs comme celui-là, on en perdra encore mais on en gagnera aussi. Avec un peu plus de maturité et de roublardise, on aurait sans doute gagné ce dimanche», analysait le milieu axial de 25 ans, repositionné un cran plus bas par son frère de coach en l'absence du capitaine Manuel De Castris, touché à la cuisse.