Matéo Vancoppenolle, une vraie pépite

Âgé à peine de 21 ans , Matéo Vancoppenolle est voué à un bel avenir footballistique. Très lucide, il possède tous les atouts pour progresser.

Alain Gilles
Matéo Vancoppenolle, une vraie pépite
Matéo Vancoppenolle n’a pas manqué ses débuts avec son nouveau club. ©Heymans

Oh là là que Pascal Bairamjan a eu l'œil malicieux, lorsqu'il a attiré Matéo Vancoppenolle, carolo pur souche, chemin de Perwez! Ce jeune élément de 21 ans est une véritable pépite qui ne demande qu'à être polie. Bien que pas mal de faces soient déjà brillantes. «Avec l'arrêt du championnat, la saison passée, j'ai continué à m'entraîner avec les U21 de l'Olympic de Charleroi. Et c'est là que le coach m'a abordé vu que je côtoyais son fils lors des séances. Après avoir parlé avec mon papa et mon cousin, j'ai pris la bonne décision de rejoindre Solières, je pense. Même si j'étais repris dans le noyau A de l'Olympic où j'ai pu évoluer lors de la préparation passée et où j'ai disputé quatre rencontres, je ne rentrais plus spécialement dans les plans du club qui veut se professionnaliser. Ce qui veut dire que des entraînements seront dispensés le matin. Vu mon boulot de technicien chimiste à Wavre en matinée et que je n'avais pas reçu de proposition de devenir pro, j'ai sauté sur la perche hutoise.» À l'heure actuelle, les Soliérois peuvent se frotter les mains d'avoir attiré un jeune élément de classe. «J'ai vraiment envie d'apprendre, glissait le talentueux arrière gauche. J'ai beaucoup de course et j'aime aller de l'avant mais je sais aussi défendre rapidement. Je voudrais cette saison travailler mon timing. Mieux gérer mon tempérament offensif en distillant plus de centre.»