Vertonghen: «Je n’arrêterai pas, même si on gagne l’Euro»

Jan Vertonghen l’avoue, il n’a jamais ressenti une telle pression avec les Diables rouges.

Romain Van Der Pluym
Vertonghen: «Je n’arrêterai pas, même si on gagne l’Euro»
Vertonghen garde le sourire mais avoue quand même: «Il n’y a jamais eu autant de pression avant un grand tournoi.» ©BELGA

C'est promis, il fera son vaccin juste après l'Euro. En annonçant avoir été un peu malade en début de rassemblement, Jan Vertonghen a jeté un froid dans la salle, hier. Mais il a directement rassuré en disant qu'il avait «encore beaucoup d'anticorps» après avoir contracté le virus et qu'il a préféré ne pas être vacciné pour le moment.