«Quand Maxime sera prêt…»

Maxime Colon est appelé à succéder à Patrick Ainseur. Quand? Eh bien, quand le futur président wawa sentira que le moment est là.

David Dessouroux
«Quand Maxime sera prêt…»
Patrick Ainseur ne compte pas quitter Waremme de sitôt. ©Léva

Rétroactes. Nous sommes en janvier 2019. Après presque six ans de présidence, Patrick Ainseur annonce sa démission au Conseil d'administration. Cette saison 2018-2019 doit être sa dernière à la tête du club. Christophe Longle et l'enfant de la maison Maxime Colon, tous deux vice-présidents, sont sondés. Mais aucun des deux n'accepte à ce moment-là de reprendre le flambeau. «On a donc ouvert les portes à l'extérieur vu qu'on ne trouvait personne à l'intérieur», image Patrick Ainseur. Le hic, c'est que les personnes externes au club et désireuses de reprendre la présidence voulaient venir avant tout pour servir leurs propres intérêts et non ceux du club, comme l'explique notre interlocuteur. «Ils avaient une vision uniquement centrée sur l'équipe première, ne se souciant absolument pas de notre école des jeunes. Ils voulaient mettre leurs oiseaux, et une fois qu'ils savaient voler, ils les retiraient, s'enrichissant au passage sur le dos du club.» Impensable pour Patrick Ainseur. «J'investis dans le club depuis 2000. Ce n'est pas pour voir notre école des jeunes, composée de près de 400 joueurs, se casser la figure. J'ai donc rediscuté avec Maxime Colon en lui proposant de rester vice-président et moi président le temps qu'il lui faudra pour être prêt à reprendre ma place. » C'est-à-dire dans combien de temps? «Ah ça, c'est à Maxime de le décider. Quand il sera prêt. Au départ, on s'était dit deux ou trois ans, mais s'il vient me trouver demain en me disant: "Patrick, je suis prêt", je lui céderai directement ma place. Maxime, c'est pour moi la meilleure solution. C'est avant tout un vrai Waremmien. Il a une entreprise à Waremme, et il joue à Waremme depuis qu'il est gamin. Il a véritablement le sang rouge et blanc. Maxime en tant que président va pouvoir attirer d'autres sponsors et personnes qui feront du bien au club.»