«On a toujours su se relever»

Patrick Ainseur et Waremme ont résisté à la tempête qui a secoué le club lors de la saison 2018-2019.

D.D.
«On a toujours su se relever»
Patrick Ainseur n’est pas du genre à se laisser abattre. ©Léva

«Qui n'avance pas, recule.» Patrick Ainseur a fait de ce proverbe sien. «Le négatif, j'ai tendance à l'oublier. Ça fait partie de mon caractère d'aller de l'avant», martèle le président waremmien au moment d'évoquer l'année sans conteste la plus sombre de sa présidence. «On a connu un couac financier dû à plusieurs circonstances: Ergo qui arrêtait, mais aussi Messieurs Renson et Frédérick qui sont décédés la même année (NDLR: en 2018). Tout cela a précipité énormément de choses, mais on est toujours bien là. On a toujours su se relever, clame le président waremmien. Si c'était arrivé dans un club où il n'y avait pas d'école de jeunes, sans une certaine philosophie, on serait peut-être retombé en 1re voire en 2e provinciale.»