VIDÉOS | Leicester battu par Liverpool, un but inutile pour Mertens contre Milan

Liverpool a remporté le match au sommet contre Leicester dimanche dans le cadre de la 9e journée du championnat d’Angleterre de football (3-0).

VIDÉOS | Leicester battu par Liverpool, un but inutile pour Mertens contre Milan

Chez les «Reds», Divock Origi est monté au jeu (89e) alors que chez les «Foxes», Youri Tielemans a joué tout le match et que Dennis Praet a quitté le banc à la 62e.

Un mois après la grave blessure de Virgil Van Dijk, les Reds restent décidément imperturbables. Ils ont aligné contre Leicester (3-0) leur sixième victoire en sept matches, toutes compétitions confondues, depuis le début de l’indisponibilité de leur défenseur central. Un rythme comparable à celui les a menés au titre de champion la saison passée. Ils n’ont encaissé que trois buts sur cette période.

La performance face à Leicester est d’autant plus probante que les Foxes, leaders avant cette journée, avaient remporté leurs quatre premiers matches à l’extérieur, avec notamment un 5-2 à Manchester City.

Avec 20 points en neuf matches, Liverpool devient co-leader du classement, seulement dépassé par Tottenham à la meilleure différence de buts.

Les Reds ont ouvert le score grâce à un but contre son camp du défenseur Jonny Evans, tellement occupé à gêner Sadio Mané qu’il a oublié que le ballon pouvait aussi rebondir sur sa propre tête (1-0, 21e). Un centre parfait de Robertson a ensuite permis à Diogo Jota d’enfoncer le clou d’une tête décroisée (2-0, 41e).

Les joueurs de Jürgen Klopp n’ont quasiment pas laissé respirer leurs adversaires en seconde période, et ont logiquement alourdi le score par Roberto Firmino (3-0, 86e).

La liste des blessés de Liverpool, déjà conséquente semble s’être cependant encore alourdie dimanche soir: le milieu de terrain Naby Keïta est sorti en début de deuxième période, après s’être plaint d’une douleur à la cuisse droite.

Au classement, Liverpool (20 points) rejoint Tottenham en tête tandis que Leicester recule en 4e position (18 points).

Mertens buteur

Si Mertens a joué tout le match avec Naples, Alexis Saelemaekers est sorti côté milanista (73e).

L’inusable Zlatan Ibrahimovic a encore donné de sa personne en marquant deux buts, de la tête puis du genou, pour permettre à l’AC Milan d’assommer Naples 3-1 dimanche soir et rester leader de la Serie A à l’issue de la 8e journée.

Sous la pression de Sassuolo, passé provisoirement en tête dans l’après-midi, les Rossoneri n’ont pas tremblé, portés par un nouveau doublé de leur attaquant suédois, sorti à un quart d’heure de la fin en raison d’une douleur derrière la cuisse gauche.

Malgré ses 39 ans, le meilleur buteur de Serie A (10 buts) a d’abord été le plus prompt pour ouvrir la marque d’un coup de tête monumental sur un centre de Theo Hernandez (20e). Et au retour des vestiaires, c’est du genou qu’il a poussé au fond des filets un centre de Ante Rebic (54e).

Naples a bien réduit le score peu après par Dries Mertens (63e) mais n’a pu revenir, contraint de terminer à dix après l’exclusion de Tiémoué Bakayoko.

Milan, qui a même ajouté un troisième but dans le temps additionnel par Jens Petter Hauge (90+5e), possède deux points d’avance sur Sassuolo (2e) et trois sur l’AS Rome (3e).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.