Un amical face aux Diables avant 2 matchs importants en Ligue des Nations pour la Suisse

La Suisse retrouvera la Belgique mercredi en match amical à Louvain. Les deux équipes s’étaient affrontées pour la dernière fois il y a deux ans lors de la première édition de la Ligue des Nations. La Nati avait alors privé les Diables de Final Four en battant les Belges 5-2 lors de la dernière journée.

Un amical face aux Diables avant 2 matchs importants en Ligue des Nations pour la Suisse

«C’était un match terrible», s’est souvenu le sélectionneur suisse Vladimir Petkovic mardi lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match, qui s’est tenue de manière virtuelle, coronavirus oblige. «Nous avions alors prouvé que nous avions notre place parmi les équipes du top».

La suite a été moins rose pour la Suisse. La Nati, toujours en quête d’une première victoire en 2020, espère surtout assurer son maintien en Ligue A. Avec 2 points en quatre matches, l’équipe de Vladimir Petkovic est dernière du groupe 4, à 4 points de l’Ukraine et de l’Allemagne, alors que l’Espagne est en tête avec 7 points. Les Suisses joueront leurs deux derniers matches de Ligue des Nations à domicile, samedi contre l’Espagne et le 17 novembre contre l’Ukraine.

«Bien sûr, quand je regarde le déroulement de la Ligue des Nations, je ne suis pas content des résultats. Mais l’objectif est de bâtir une bonne équipe en vue de l’Euro, et nous avons une nouvelle fois l’occasion de jouer contre trois formations du top niveau pour terminer cette année particulière», dit Petkovic. «Le match amical contre la Belgique nous donnera la possibilité de tester et d’essayer certaines choses, notamment en vue de notre objectif à long terme qui est l’Euro. En Ligue des Nations, notre objectif était et reste le maintien dans en Ligue A. Pour y parvenir, nous devons désormais gagner contre l’Espagne et l’Ukraine. C’est difficile, certes, mais pas impossible. Nous sommes à la fois optimistes et réalistes. Contre les meilleures équipes d’Europe, nous devons être à 120% pour gagner».

Ces trois rencontres sont programmées au milieu d’un calendrier footballistique très chargé. «Le programme est ce qu’il est, il faut s’y faire, même si la situation est très spéciale. Faire un bon résultat contre la Belgique nous permettra d’aborder les deux matches suivants de manière positive».

Par rapport aux matchs d’octobre, Petkovic a pu récupérer Manuel Akanji (Dortmund), Breel Embolo (Mönchengladbach) et Renato Steffen (Wolfsburg). Jordan Lotomba (Nice), positif au coronavirus, est forfait. Ce sont donc 23 internationaux suisses qui se sont envolés mardi matin pour la Belgique.

COUPE DU MONDE