FOOTBALL| La Real réaliste, Molenbaix prometteur

Jeudi soir, Acren s’est imposé 2-0 face au pensionnaire de P1. Mais le RFC a posé de gros problèmes à la Real en seconde période.

Arnaud Smars
FOOTBALL| La Real réaliste, Molenbaix prometteur
Vu les occasions qu’ils se sont procurées en seconde période, les Molenbaisiens auraient mérité un petit but. ©ÉdA

S’il y avait deux divisions d’écart sur le papier entre la Real et Molenbaix, cela ne s’est pas spécialement ressenti jeudi soir au stade des Camomilles. En première période, les Acrenois ont profité de deux approximations défensives pour faire le trou. Franquin, sur service de Leleu, et Kimbaloula, bien trouvé par Henrard, permettaient aux visités de prendre un viatique de deux unités lors du 1er acte. Mais en seconde période, les «Bleus» auraient mérité d’au moins réduire la marque vu le nombre de possibilités créées. «Autant on avait été très efficace mardi, peut-être trop (NDLR: victoire 8-2 contre l’USGTH), autant on n’a pas su conclure aujourd’hui. On n’a manqué d’implication dans le dernier geste, détaille le coach molenbaisien Fred Debaisieux. Deux erreurs défensives nous coûtent les goals. Mais dans le fond de jeu, on n’a pas à rougir de notre prestation. On a montré de belles choses. Cette semaine, avec deux affrontements contre des équipes de nationales, nous rassure. Physiquement, on est bien. Encore aujourd’hui, j’ai pu faire tourner. Tout le monde a au moins joué trente minutes. C’est bien pour former un collectif».