«J’avais prolongé parce que c’était Arnaud»

Remonté sur le terrain ce dimanche à Meix avec l’équipe fanion des Marcassins pour la première fois depuis son opération du genou, Corentin Marion a été, comme d’autres de ses coéquipiers, surpris par l’annonce du club de se séparer du coach Arnaud Poels.

M.L.
«J’avais prolongé parce que c’était Arnaud»
Comme d’autres joueurs, Corentin Marion a été surpris du remplacement soudain d’Arnaud Poels. ©ÉdA – 50472872772

«On a reçu un message de sa part lundi soir, comme il le fait souvent, pour nous mettre au courant du déroulement de l'entraînement, explique Corentin. Cette fois, il nous disait qu'il y aurait un changement de programme: on s'entraînerait sur un synthétique, et avec le T2 car il venait d'apprendre son limogeage.Ça a été un choc, on ne s'y attendait évidemment pas. » D'autant que les joueurs venaient d'avoir une entrevue la semaine avant avec Jeffrey Rentmeister pour discuter de l'aspect sportif de la saison à venir. Et aucun signe avant-coureur n'avait percolé de ces rencontres.