FOOTBALL: «La guerre est déclarée!»

C’est Jérôme De Nève l’entraîneur lensois qui ouvre – par images – les hostilités: «Avec Tournai, Isières, Enghien voire Frameries, le combat va faire rage!

N.N.
FOOTBALL: «La guerre est déclarée!»
En battant Estaimbourg, Lens montre qu’il ne lâchera rien. ©ÉdA – Arnaud Smars – 50453576989

On peut gagner des points contre n’importe qui mais nos adversaires pensent exactement la même chose. On vient de contraindre Obigies au match nul avant de gagner à Estaimbourg avec un peu de réussite parce que nous avons vraiment souffert en 2e période. Notre succès est un peu usurpé mais vient récompenser le travail des derniers quinze jours. On a vraiment envie de faire taire les pronostiqueurs de la première heure qui nous voient systématiquement perdants. On veut se maintenir dans une série qu’on apprécie». Havinnes a cartonné à Enghien et voudra confirmer contre Isières. Péruwelz a loupé l’occasion de remporter la deuxième tranche devant une Union très accrocheuse surtout depuis l’arrivée de ses Français. Reste Anvaing qui présente un petit trois sur neuf et devra batailler pour arracher les dernières unités synonymes de sauvetage: «Je suis déçu du résultat par rapport aux entraînements, indique Michaël Browaeys. Notre défense a fait un bon match alors que du côté offensif, on s’est montrés hyper-stériles. Nos étudiants reviennent petit à petit mais sont loin de leur niveau de début de saison. On doit encore prendre six points pour nous sauver, le plus tôt sera le mieux. Peut-être via quelques exploits».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

COUPE DU MONDE