Les Diables rouges assurés de la qualification: «C’est à l’Euro qu’on sera jugé»

La concurrence dans l’entrejeu et l’objectif de la première place du groupe étaient sur toutes les lèvres, hier dimanche.

F.B.
V.BL.
Les Diables rouges assurés de la qualification: «C’est à l’Euro qu’on sera jugé»
Witsel le reconnaît: Fellaini manque parfois un peu. ©AFP

L’entrejeu. Voilà sans doute la zone où la concurrence est la plus forte dans le noyau belge, comme le prouvent les derniers essais de Roberto Martinez. Malgré plusieurs pertes récentes – Nainggolan, Dembélé, Fellaini –, ses choix risquent de provoquer de nombreux grincements de dents lorsqu’il annoncera sa liste pour l’Euro. «C’est vrai qu’on avait l’habitude de souvent voir les mêmes, mais c’est un secteur où il y a beaucoup de concurrence, reconnaît Axel Witsel, satisfait de l’attitude générale de toute l’équipe, hier au Kazakhstan. On connaît Youri, Kevin, moi… Il y a aussi Dennis, Hans maintenant, et Leander…»

COUPE DU MONDE