Momo Gueye, le grigri des Canaris?

Cinq matches, cinq défaites. Puis un homme apparaît dans le onze, Momo Gueye, et les Canaris alignent soudainement deux victoires.

M.P.
Momo Gueye, le grigri des Canaris?
L’ancien Mormontois est-il le travailleur de l’ombre qui manquait à Givry jusqu’ici? ©ÉdA – 50173614701

Éric Picart a-t-il trouvé son talisman? «J’aimerais bien, mais je pense qu’il s’agit d’une simple coïncidence», répond humblement l’intéressé. Le coach givrytois avait présenté sa nouvelle recrue comme un «guerrier Massaï» à l’aube de la saison. Une étiquette à laquelle le Belgo-Sénégalais a fait honneur samedi soir à Couvin, en allant au charbon et en montant la garde devant sa ligne arrière. «J’ai simplement respecté les consignes du coach, qui m’avait demandé de rester bien en place devant la défense, glisse l’intéressé. Givry n’a pas la carrure pour imposer son jeu à cet échelon. Il est donc important de rester bien organisé. En tant que sentinelle, je suis d’abord là pour contrarier les plans de l’équipe adverse. Et devant moi, à charge pour Dylan (Remy) de courir et pour Boule (Jérôme Hinck) d’organiser. Chacun son rôle.»

COUPE DU MONDE