Meux: garder ses distances

Après un beau point bonus à Visé, c’est un match important face à l’Olympic qui attend les Verts ce samedi soir. Les Carolos comptent trois points de retard sur les hommes de Marco Casto.

J. No.

Et le coach souhaite faire fructifier cette avance. «Ces deux dernières saisons, cette équipe nous a réussi (NDLR: deux partages et une victoire). Je pense que c’est son style de jeu, plutôt offensif, qui nous convient. À nous d’en profiter à nouveau pour doubler notre avance.»

Si Meux est focalisé sur son maintien, l'essentiel est sans doute ailleurs du côté carolo. Le club pourrait fusionner avec Châtelet au terme de la saison. Des négociations sont en cours et les joueurs en ont été informés en début de semaine. «Ils doivent se poser beaucoup de questions: de quoi sera fait leur avenir?, ajoute Marco Casto. Continueront-ils avec Châtelet ou devront-ils partir? Le contexte n'est pas idéal avant d'affronter un concurrent direct.» La situation, à Meux, est aux antipodes. «À part les bruits de couloirs lors de la période des transferts, nous travaillons dans une atmosphère exceptionnelle. Si nous nous sommes sauvés ces dernières années, c'est parce que les dirigeants nous encouragent et nous laissent travailler sereinement.»