Meux a retrouvé sa force de caractère

Arbitre: Alexis.

Jérôme Noël

Cartes jaunes: Gerstmans, Zennaro, Ben Saida, Dachelet, Moors, Paquet

Buts: Smal (1-0, 4e), Smal (2-0, 19e), Falcione (1-2, 41e, p.), Saccio (2-2, 44e), Smal (2-3, 78e)

TILLEUR: Fillieux, Zennaro, Ben Saida (67e Fransquet), Saccio, Falcione, Beaupain (28e Meunier), Kinif, Andich, Mputu, Crespin, Gerstmans (88e Stoffels).

MEUX: Paulus, Boreux, Dachelet, Barbarin (70e Villano), Eloy, G. Baudoin (67e Paquet), Gaux (90e A. Baudoin), Van Hyfte, Otte, Smal, Moors

Après vingt minutes de jeu, c'était le scénario rêvé pour les Meutois: sur ses deux premières occasions, Gauthier Smal offrait un double avantage aux siens. D'abord sur une frappe de loin, puis grâce à une belle ouverture de Moors qui lui permettait de placer tranquillement en dessous du gardien. Mais même avec un marquoir qui affichait 0-2 et une équipe de Tilleur bien pâle en début de match, tout le monde savait que le duel était loin d'être gagné pour les Meutois. «Avant le match, nous étions toujours une équipe malade», commentait Marco Casto. Le moindre grain de sable pouvait donc enrayer la machine meutoise. Et c'est ce qu'il s'est produit avant la pause. À la 40e, l'arbitre accordait un penalty aux Liégeois pour une faute de main de Boreux. Falcione se chargeait de l'inscrire et de lancer, enfin, son équipe dans le match. Clairement, ce cadeau offert a eu le don de réveiller Tilleur. Quatre minutes plus tard, Saccio s'appuyait sur Kinif pour arriver en face-à-face avec Paulus. Le défenseur égalisait juste avant la pause.

Ils n’ont pas plié

Avec ce coup au moral, on imaginait donc le pire au retour des vestiaires. «Il a fallu trouver les mots justes pour ne pas sombrer», expliquait Marco Casto. Ses hommes n'ont pas plié même si Tilleur se montrait dangereux par Kinif, Mputu (poteau) et Ben Saida. Mais Paulus était à la parade. L'orage passé, les «Verts» se sont rapprochés du but adverse. Un travail qui a payé: sur un centre de Villano, le ballon revenait dans les pieds de Smal qui n'avait plus qu'à conclure. En signant son premier triplé en D2, il offrait par la même occasion trois points précieux aux siens. Une victoire qui fait du bien et où chaque meutois a enfin mouillé le maillot.

COUPE DU MONDE