Defresne soulagé, Casto inquiet

Olivier Defresne se devait d’être objectif malgré l’énorme plaisir provoqué par cette victoire tardive. «Elle n’est pas méritée, reconnaissait facilement l’entraîneur couvinois.

V.B.
Defresne soulagé, Casto inquiet
Olivier Defresne dans le brouillard. ©ÉdA – Christophe Béka

Le résultat était plus important que la manière ce soir (NDLR: lisez samedi). Cette fois, enfin, la réussite a été de notre côté, ce qui n’était pas le cas les semaines précédentes. La gueulante que j’ai poussée il y a un petit mois, par rapport à l’implication et à l’état d’esprit notamment, porte ses fruits.»

COUPE DU MONDE