Contrôle fiscal à la mi-temps: «Les clubs amateurs doivent s’attendre à d’autres contrôles»

Des contrôleurs fiscaux ont débarqué à la mi-temps d’un match de D3 Amateurs et ont contrôlé joueurs, dirigeants et bénévoles.

Contrôle fiscal à la mi-temps: «Les clubs amateurs doivent s’attendre à d’autres contrôles»
Le stade de Braine-le-Comte a été «contrôlé» ce week-end. À qui le tour? ©Capture Google Street View

Fameuse surprise que celle vécue par les clubs de Braine-le-Comte et Saint-Symphorien ce week-end. Opposés l’un à l’autre dans le cadre de la septième journée de D3 Amateurs ACFF A, les deux clubs hennuyers ont vu débarquer pendant la pause des contrôleurs fiscaux.

«Il y avait quatre travailleurs non déclarés du côté de Braine, en plus de leur manager. Au club de Saint-Symphorien, un joueur était en situation illégale», détaille ainsi l'auditeur du Travail du Hainaut Charles-Éric Clesse, à nos confrères de la RTBF.

Et si les deux clubs doivent désormais s’attendre à recevoir de copieuses amendes, ils ne sont pas les seuls à être visés: «Les clubs du Hainaut doivent s’attendre à d’autres actions dans les prochaines semaines», prévient encore l’auditeur du Travail.