Séance écourtée, jeudi

C’est une fin de saison bien difficile que vit l’entraîneur calaminois Luc Sluysmans. En partance d’un club à la croisée des chemins, il tente d’insuffler un peu d’orgueil et de fierté à un groupe qui est depuis longtemps résigné.

R.K.

«Il va falloir s’accrocher jusqu’au bout mais c’est de plus en plus difficile d’accepter la mentalité défaillante de nombreux joueurs. Ce jeudi, alors que nous travaillions déjà avec un noyau réduit, j’ai été contraint d’élever la voix et d’écourter la séance. Quels que soient les états d’âme de tout un chacun, c’est vraiment dommage d’en arriver là. Je pense bien que les prochains entraînements devront s’effectuer sans ballon…»