Les Loups n'ont pas manqué leur entrée

Sur la pelouse du Tivoli, il y avait bien une classe d'écart entre les deux formations que deux divisions séparaient la saison dernière.

Romain VEYS

URLC 4 - 0 WAREMME

Au moment de rentrer au vestiaire après les 45 minutes intiales, Waremme pouvait, à juste titre, nourrir quelques regrets."Pas au niveau du jeu où La Louvière nous était supérieure, mais au niveau des occasions franches. C'est peut-être à ce moment-là qu'on pouvait revendiquer quelque chose", évaluait d'ailleurs après-coup Vincent Binot.

"Waremme a eu la balle du 0-1", confirmait Jean-Louis Meynaert. "On ne peut donc pas retenir uniquement les choses positives." Pourtant, des choses positives, on en a vu beaucoup dans le chef de Loups qui sont apparus ce samedi soir bien affûtés et même affamés.

Des Loups affamés

Il n'y en a d'ailleurs que pour les locaux en début de rencontre. Que cela soit via le flanc gauche et le virevoltant Baptiste Ulens ou bien par l'axe et le métronome Yanis Papassarantis, les Loups ont livré un début de championnat incisif, à la hauteur des attentes. Mais en face, Waremme ne s'est pas désuni, faisant le choix d'un collectif bien organisé défensivement qui venait, à plusieurs reprises, contraindre les Loups dans le dernier geste.

Et La Louvière devait d'ailleurs rester attentif car, en contre, c'est bien les Wawas qui héritaient de la plus belle occasion ! Isolé par Cossalter, l'un des rares Waremmiens capables samedi soir d'enchaîner contrôle de balle, crochet et passe dans l'intervalle, Abou Guilmi effaçait Wantiez avant de voir son puissant envoi repoussé par un Cordier qui étalait ainsi toute sa classe et son expérience.Avertissement sans conséquence pour les locaux qui, quelques minutes plus tard, ouvraient méritoirement le score via l'excellent Racid Youssfi (1-0, 36e).

Sbaa et Papassarantis finissent le boulot

Le début du second acte reprenait sur le même mode: si Waremme montrait quelques signes de réaction, c'est à nouveau La Louvière qui se montrait plus tranchant avec une frappe des 30 mètres partie des pieds de Sbaa et dont le rebond surprenait Musick (2-0, 52e). Quelques minutes plus tard, Papassarantis, maître du milieu de terrain avec Michel samedi soir, ajustait un coup franc dans l'angle opposé pour tuer tout le peu de suspens qu'il restait dans ce match (3-0, 56e).

Waremme aurait pu revenir dans le coup sur penalty, mais Cordier sortait à nouveau le grand jeu tandis que, dans l'autre sens, Wantiez se faisait plaisir en fixant les chiffres à 4-0 (77e).

Le score est sévère, mais il reflète simplement la supériorité de Loups qui ont montré qu'ils avaient faim de football et qu'il faudrait indéniablement compter avec eux cette saison. "Le résultat est très positif au vu du travail effectué mais il y a toujours moyen de s'améliorer", confiait après coup Jean-Louis Meynaert. "Nous avons un tout nouveau groupe qui prend beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Parfois même un peu trop ! Mon travail va donc consister à présent à faire en sorte que l'on réitère ce genre de performance."

"Pas à deux vitesses"

Du côté de Waremme, il n'y a bien sûr pas péril dans la demeure: "Ce n'est pas ici qu'on devait venir chercher des points", estimait Vincent Binot. "Tout ce qu'on pouvait prendre n'était que du bonus. Je l'ai dit à mes joueurs, aujourd'hui c'était bienvenue en D2 ! C'est contre des équipes qui viennent de promotion comme nous que l'on devra aller chercher les points nécessaires."

"Je ne pense pas que cela soit un championnat à deux vitesses", estimait pour sa part le coach des Loups. "Beaucoup de gens disent que c'est une promotion, mais la D2 amateurs est plus proche d'une D3. Dans le jeu, il n'y a pas grande différence, c'est au niveau de la finition et de la justesse que cela se marque."

Deux dernières arrivées

En termes de finition, les Loups ont montré qu'ils étaient prêts en inscrivant 4 buts ce samedi. Et dire que Dahman n'était même pas repris et que Bailly et Mory-Fallo ont signé mercredi ! "On aura besoin d'attaquants au profil différent car on vivra encore des matches très différents de celui de ce soir", justifie le coach d'un club qui, à n'en pas douter, semble cette fois bien parer pour rendre au prestigieux stade du Tivoli le lustre que lui et son "Wolf side"qui a mis l'ambiance tout au long de la rencontre méritent.

Arbitre: M. Alexis.
Buts: Youssfi (1-0, 36e), Sbaa (2-0, 52e), Papassarantis (3-0, 56e), Wantiez (4-0, 77e)
Cartes jaunes: Préseaux, Papassarantis, Michel ; Scolas, Cwynar.
URLC: Cordier ; Bombert, Préseaux, Felix, Wantiez, Ulens ; Michel, Papassarantis ; Lazitch (70e Banamar), Sbaa (86e Morel), Youssfi (84e Pina).
WAREMME: Musick ; Piette, Morhet, Spinosa ; Javaux, Scolas (65e Pohl), Bernard (40e Yilmaz), Cwynar ; Henrot, Guilmi (70e Olemans), Cossalter.