L’Eupenois Hiroshi Ibusuki dans «Olive et Tom»!

Incroyable! Le buteur japonais de l’AS Eupen Hiroshi Ibusuki est le dernier personnage créé par Takahashi, l’auteur du cultissime «Olive et Tom».

D.L.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dernier personnage créé par Yoichi Takahashi (l'auteur de la saga footballistique Olive et Tom), est… Eupenois! Il s'agit d'Hiroshi Ibusuki, le grand buteur japonais prêté aux Pandas par le FC Séville.

Explication: Takahashi souhaitait ajouter un nouveau personnage à l'univers d'Olive et Tom (voir ci-dessous) et c'est auprès du club de Sabadell, matricule de D2 espagnole situé à 20km au nord de Barcelone, qu'il a trouvé son inspiration.

«Une fois le joueur créé et son 1er dessin dévoilé, ce sont nos supporters qui lui ont choisi un nom parmi plusieurs suggestions, a expliqué le responsable marketing du club catalan Joan Carles Grau sur les ondes de Radio Sabadell. Il n'y a pas eu photo: c'est " Cesc Hiroshi " qui a été choisi avec 73,6% des votes!»

Pour rappel, avant de débarquer à l'AS Eupen en prêt via le FC Séville, Hiroshi Ibusuki évoluait à Sabadell. C'était lors de la saison 2010-2011. Un championnat au terme duquel il s'imposait comme meilleur artilleur (10 buts) d'une formation qui allait se hisser en D2. «Le prénom du personnage, Cesc (NDLR: le diminutif du prénom catalan Francesc – cfr. Fabregas), est un clin d'œil au club: Centre d'Esports Sabadell (de) Catalunya. Hiroshi, c'est pour Hiroshi Ibusuki, qui a marqué les esprits ici et qui reste le premier Japonais à être passé chez nous.» Bref, les supporters ne l'ont pas oublié.

Depuis le 15novembre dernier, l’œuvre de Yoichi Takahasi représentant Hiroshi trône fièrement (et en quatre exemplaires) dans le stade de Sabadell, sur des panneaux de 10m2 . Le personnage aux yeux clairs porte le maillot blanc et bleu des «Arlequins» (le surnom des joueurs de Sabadell) et arbore une crinière… blonde. Pour la ressemblance, on repassera. Mais ça n’en reste pas moins un très bel hommage pour le buteur eupenois.

Hiroshi particulièrement flatté

«Tout ça date d'il y a deux semaines à peine, nous explique l'Eupenois Hiroshi Ibusuki, bien évidemment flatté d'intégrer une série culte comme l'est Olive et Tom. On m'en a beaucoup parlé sur Facebook et sur Twitter, car j'ai gardé beaucoup de connaissances et d'amis suite à mon passage à Sabadell. C'est assez particulier d'avoir un personnage qui porte son nom, mais ça fait très plaisir!»

Olive et Tom, c'est LE dessin animé mettant en scène deux jeunes footballeurs en quête de gloire (Olivier «Olive» Atton et dans une moindre mesure son ami de gardien, Thomas «Tom» Price) qui a bercé toute une génération d'amateurs du ballon rond.Chez nous, l'adaptation de ce manga (la variante japonaise de la bande dessinée) a principalement connu un grand succès durant les années quatre-vingt et nonante grâce à sa diffusion sur La Cinq et surtout, au Club Dorothée (TF1).
Au Japon, l'auteur Yoichi Takahashi a imaginé plusieurs suites, amenant les Olivier Atton, Mark Landers, Danny Mellow, Bruce Harper (sans oublier les jumeaux Derrick) et autre Thomas Price aux Coupes du monde (2002, 2006) et dans les plus grands clubs de la planète. Ces nouveaux épisodes de « Captain Tsubasa » (le nom original et japonais d'Olive et Tom), d'abord publiés sur papier, ont été adaptés en dessin animé puis traduits en plusieurs langues, dont le français, avec un succès mitigé.
En Espagne, «Oliver y Benji» fait encore rêver les plus (et moins) jeunes grâce à l'une de ses dernières déclinaisons : « Captain Tsubasa Kaigai – Gekito Hen En La Liga » brièvement traduite en « Super Campeones » chez les Ibères. International nippon, Olivier Atton évolue au Barça, avec, à la clé, des aventures (et des matches) qui se déroulent en Europe et au sein de la Liga. C'est dans les prochains épisodes de cette série (et d'abord en manga) que devrait bientôt apparaître Cesc Hiroshi. Mais on ne sait pas encore si oui ou non il maîtrisera le fameux tir de l'aigle, spécialité d'Olivier Atton…

Redécouvrez le générique français d'Olive et Tom :

Olivier Atton a bien grandi (et progressé): le voici au FCBarcelone dans la suite "Super Campeones":

Sur le même sujet