Silvio débarque en hélico

Fait exceptionnel : le président de l’AC Milan a débarqué à l’entraînement pour motiver ses joueurs avant de défier Naples, Anderlecht et la Juve.

Silvio débarque en hélico
FBL-EUR-C1-MILAN-MALAGA ©IMAGEGLOBE

Adversaire d’Anderlecht mercredi prochain en Ligue des champions, l’AC Milan, 13e en Serie A, avec seulement 14 points en 12 matches, est au plus mal. Si Massimiliano Allegri a été confirmé dans ses fonctions d’entraîneur en début de semaine, Silvio Berlusconi n’entend pas rester sans réaction. Plus d’un an après sa dernière visite au centre de Milanello, le magnat de la presse a assisté hier à une séance d’entraînement de ses joueurs.

Arrivé en hélicoptère, il s'est entretenu une dizaine de minutes avec les joueurs avant un triptyque très délicat menant son équipe à Naples et Anderlecht, avant de recevoir la Juventus. L'ex-président du Conseil a aussi voulu rassurer les fans des Rossoneri. «Nous allons redevenir un grand club», a-t-il promis alors qu'Allegri a interprété la venue du patron du club comme «un signal important et une motivation supplémentaire pour les joueurs.»

Les joueurs auront-ils entendu le message? La réponse tombera à partir de 20h45 ce soir, lors du duel chez des Napolitains qui se sont complètement relancés grâce notamment aux six buts inscrits lors des trois derniers matches par Edinson Cavani. Le «Matador» transforme les occasions que Naples se crée là où les autres attaquants de l’équipe n’ont pas la même réussite et a rassuré une formation qui doutait.

L’Uruguayen pourrait plonger encore plus Milan dans le doute, il avait l’an passé réussi un triplé tonitruant contre – à l’époque – les tenants du titre…