Le Postollec : « Eupen n’a pas respecté les termes du contrat »

Le médian Flavien Le Postollec a rompu le contrat qui le liait à l’AS Eupen. Voilà les Pandas privés de leur meilleur élément…

D.L.
Le Postollec : « Eupen n’a pas respecté les termes du contrat »
Le-Postollec-23.jpg ©as-eupen.be

«J'ai décidé de mettre un terme à mon contrat, simplement parce qu'Eupen ne le respecte plus». C'est avec ces mots que Flavien Le Postollec nous a annoncé, hier, la fin de son aventure eupenoise. Le talentueux médian ne peut en dire plus (pour le moment), mais d'autres langues se délient déjà au Kehrweg. Ainsi, tout porte à croire que c'est un différend d'avec le nouvel entraîneur eupenois Bartolome Marquez Lopez qui serait à l'origine du départ de Flavien Le Postollec. Le joueur, qui s'entraînait individuellement depuis presque trois semaines, aurait été contraint par le coach de rester à l'écart du groupe suite à un désaccord entre les deux hommes. C'est cette sanction longue de plusieurs semaines qui s'est retournée contre l'Alliance, puisque le club, en privant ainsi le joueur des séances collectives, n'aurait plus respecté ses obligations contractuelles.

Certes, il est vrai que le Franco-Ivoirien de 28 ans n'a jamais caché son intention d'évoluer en D1, mais il aurait pu envisager son avenir à Eupen si la nouvelle direction lui avait proposé autre chose que sa maigre année de contrat restante. Flavien, sacré soulier d'or l'Avenir Verviers la saison dernière, a donc fait savoir à l'AS Eupen, par l'entremise de son avocat (et d'un recommandé arrivé hier au bureau de l'Alliance), que leur union prenait fin avec effet immédiat. Période de mercato oblige, le meilleur Eupenois de la défunte saison est cité en D1, et plus particulièrement à Mons et à Waasland-Beveren. L'intérêt est là, d'autant plus maintenant que «Flav'» est un joueur libre.

En attendant, les dirigeants eupenois affirmaient hier soir que «Flavien Le Postollec fait toujours partie du noyau A de l'AS Eupen». Il faudra pourtant lui trouver un remplaçant… Pour rappel, Eupen n'a (exception faite des 15 jeunes d'Aspire) toujours pas transféré le moindre renfort, même si les négociations avec Christian Kabasele demeurent en cours.

D.L.