Russie – Belgique 0-2: les Diables et Lukaku se jouent d’Advocaat

Le périple russe se solde par une victoire méritée pour les Diables Rouges. Les hommes de Georges Leekens se sont imposés 0-2 grâce aux deux premiers buts internationaux de Romelu Lukaku.

Benoît Dardenne

Russie - Belgique: 0-2
Buts:
Lukaku (2e et 73e).
Arbitre: M. Kazik (Est).
Cartes jaunes: Hazard (48e), Simons (85e).
Assistance: 30.000 spectateurs.
RUSSIE: Akinfeev - Shishkin, V. Berezutski (46 Vasin), Ignashevich (63e Semshov), Zhirkov - Zyryanov (63e Mamaev), Shirokov, Bilyaletdinov (74e Bukharov), Dzagoev - Arshavin, Pogrebnyak.
BELGIQUE:
Gillet - Ciman, Van Buyten, Kompany, Vertonghen - Simons, Defour, Fellaini - Hazard (91 Pocognoli), Dembele (89e Vadis Odjidja), Lukaku (75e Vossen).

Arrivés à Voronezh 5 petites heures avant le coup d’envoi et avec une très petite nuit derrière eux, les Diables Rouges n’ont absolument pas paru fatigués. Que du contraire. Ils ont démarré pied au plancher en prenant l’avance dès la 2e minute par Romelu Lukaku, bien servi par Eden Hazard. Le premier but pour le prodige de 17 ans. Et l’attaquant d’Anderlecht allait remettre le couvert en deuxième mi-temps en faisant parler sa puissance pour se débarrasser du défenseur et tromper Akinfeev.

Les retrouvailles avec Dick Advocaat se soldent par un succès mérité pour les Diables. La Russie, 10e nation mondiale, a peiné à inquiéter Jean-François Gillet. Le remplaçant de Logan Bailly a marqué des points par ses interventions sûres et pourrait être maintenu entre les perches lors des prochains matches qualificatifs pour l’Euro 2012 en Autriche (25 mars) et contre l’Azerbaïdjan (29 mars).

Si aucun Diable n’a démérité, les prestations des Standardmen Ciman et Defour, qui retrouvaient une place dans le 11 de base, sont également à épingler. Le premier a fait oublier Alderweireld au back droit, poste qu’il n’occupe pourtant plus à Sclessin. Et le second a reproduit les prestations récentes qu’il a fournies sous le maillot rouche. Hazard, titularisé à la place de Legear (blessé à la cheville mardi), a aussi continué sur sa lancée des dernières semaines. Ce qui a sans doute plu à Georges Leekens.

De bon augure pour la suite de la campagne de qualifications à l’Euro 2012. Et à confirmer lors du prochain amical contre la Finlande le 9 février.

+ Prolongez l'info dans L'Avenir de ce jeudi