France - Mexique 0-2: sombres héros français quasi éliminés

Finaliste de la dernière édition, la France est quasiment éliminée d'entrée. Sa défaite ce jeudi soir contre le Mexique (0-2) les condamne à un miracle lors de la dernière journée mardi prochain.

B.D.
Belga

France - Mexique 0-2
Buts:
Hernandez (0-1, 64e), Blanco sur pen (0-2, 79e).
France:
Lloris, Sagna, Gallas, Abidal, Evra, Toulalan, Diaby, Govou (69e Valbuena), Ribéry, Malouda, Anelka (46e Gignac).
Mexique: Perez, Osorio, Moreno, Rodriguez, Salcido, Juarez (55e Hernandez), Marquez, Torrado, Dos Santos, Vela (32e Barrera), Franco (62e Blanco).

Les "Coqs" de 2010 ressemblent de plus en plus à ceux de 2002. Ce jeudi soir, ils ont encore dû déchanter. Et ils n'ont désormais plus leur sort entre leurs mains.

Raymond Domenech avait pourtant sacrifié son meneur de jeu, Yoann Gourcuff, au profit de Florent Malouda, très actif sur flanc gauche. Mais c'est le Mexique qui s'est procuré les occasions les plus franchesviaVela (8e), Franco (12e) ou encoreSalcido (18e et 27e).

La sortie rapide sur blessure de Vela n'a pas enrayé la mécanique mise en place par Javier Aguirre. La France a dû attendre la 54e minute pour se procurer sa première occasion franche: un envoi de Malouda dévié en corner.Suivi d'un autre essai deRibery. Puis c'est tout. La sortie du fantôme Anelka pour Gignac n'apportait pas plus de punch.

Au contraire, c'est l'entrée de Hernandez à la 55e qui allait s'avérer décisive. Le jeune attaquant s'est joué du piège du hors jeu et a dribblé Lloris pour ouvrir la marque. Un coup sur la tête des Bleus qui ne se sont jamais relevés.Pire, à la 79e, le vétéran Blanco, un des 4 attaquants alignés (!) par Aguirre, fixait la marque à 0-2 sur penalty.

La France aura beau vaincre l'Afrique du Sud mardi, cela pourrait ne pas suffrire. Car si, dans l'autre match, l'Uruguay et le Mexique se contentent d'un nul, ils seront tous les deux qualifiés. Dans ce cas de figure, le Mexique serait 2e et affronterait plus que probablement l'Argentine en 1/8e de finale.

Domenech: "Abattu comme jamais"
"Je n'ai pas de mots. C'est une vraie déception pour tous ceux qui y croyaient. On n'a pas réussi à réagir. C'est dommage. Il y avait des bonnes intentions.Il ya toujours quelque chosequi coince. C'est super dur. C'estplus qu'une énorme déception, je n'ai pas de mots. Il reste un match. Ça tient du miracle. Il faut jouer pour l'honneur. On doit au moins montrer quelque chose sur ce dernier match. Quand ça dépend des autres, on ne peut plus rien dire. Ouais, je suis abattu comme jamais"

Sports

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...