Phil Lowe, l'attaché de presse de Remco Evenepoel : “Après le Mondial, j'avais peur d'ouvrir ma boîte mails…”

Pendant toute la saison 2023, nous vous ferons découvrir le champion du monde Remco Evenepoel à travers les yeux de dix témoins qui ont participé à dessiner chacun des rayons de l'arc-en-ciel. Attaché de presse de la formation Soudal Quick-Step, Phil Lowe est l'un des hommes de confiance de Remco Evenepoel au sein du Wolfpack.

Quentin Finné
phil lowe , remco evenepoel , velo , cyclisme , sport , manager , communication
S'il passe près de 200 jours par an à l'étranger, c'est à Anvers que le Mancunien a installé son pied à terre. ©ennio cameriere

Le destin tient décidément parfois à bien peu de choses. Né dans la grande-banlieue de Manchester il y a 41 ans, là où le cuissard lycra n'était alors pas tout à fait la tenue sportive la plus en vogue, à une époque où le Team Sky n'avait pas encore transformé le cyclisme en discipline hype, Phil Lowe est le témoin d'une apparition mystique dans son quartier. “Les rues avaient été bouclées pour le passage de la dernière étape du Tour de Grande-Bretagne, rembobine l'Anglais. J'avais alors 14 ans et je me souviens avoir fut filer Brian Smith, alors échappé en solitaire, devant mes yeux. C'était le premier coureur pro que j’apercevais en chair et en os. Quelques instants plus tard, Frondiest est monté sur la plus haute marche du podium de l'épreuve. J'étais conquis.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...