Michael Vanthourenhout champion de Belgique de cyclocross

Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauces-Bingoal ) a été sacré champion de Belgique de cyclocross, dimanche après-midi à Lokeren.

Belga
LOKEREN, BELGIUM - JANUARY 15 : Vanthourenhout Michael (BEL) of Pauwels Sauzen - Bingoal victory pictured during the Belgian National Championships cyclo-cross in Lokeren, Belgium, 15/01/2023 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photo News
Michael Vanthourenhout ©JDM

En l'absence de Wout van Aert, tenant du titre, le champion d'Europe en titre s'est imposé dans la boue waeslandienne devant Laurens Sweeck (Crelan Fristads), avec lequel il a fait la course en tête.

Thibau Nys (Baloise Trek Lions), 3e à 1:43, décroche à 20 ans la médaille de bronze, son premier podium chez les élites.

Eli Iserbyt et Gerben Kuypers compètent le top 5. Jens Adams est 6e, Timo Kielich 7e, Emiel Verstrynghe 8e, Joran Wyseure 9e et Jente Michiels 10e.

Michael Vanthourenhout, 29 ans, a signé dimanche sa 6e victoire de la saison, lui qui avait été sacré champion d'Europe début novembre à Namur. Il a ensuite enlevé deux manches de Coupe du monde et deux manches de l'Exact Cross. Le Brugeois décroche son premier maillot tricolore, lui qui avait décroché deux fois la médaille de bronze du National, en 2019 et 2021.

Champion de Belgique en 2020, Laurens Sweeck avait déjà terminé à la 2e place l'an dernier. Il était auparavant déjà monté deux fois sur la 2e marche du podium noir-jaune-rouge, en 2016 et 2018, et une fois sur la 3e en 2017.

Michael Vanthourenhout succède au palmarès du National à Wout van Aert. Quintuple champion de Belgique et double tenant du titre, le Campinois a fait l'impasse sur le rendez-vous tricolore pour aller préparer la saison sur route en stage avec son équipe Jumbo-Visma.

Avec dix titres glanés entre 1980 et 1989, Roland Liboton détient le record de victoires au National, devant Sven Nys (9 titres entre 2000 et 2014).


Michael Vanthourenhout: "Deux maillots en une saison, c'est incroyable"

"Je place ce titre très haut. Normalement, un titre européen a plus de valeur, mais je place celui-ci au même niveau. Parce que finalement, seul Lars van der Haar n'était pas là", déclare Vanthourenhout, qui a enlevé son premier maillot tricolore. C'est merveilleux. Je gagne deux maillots en une saison. J'attendais ce titre avec impatience, mais que cela arrive, c'est encore une autre affaire", ajoute le Brugeois, deux fois médaille de bronze du National en 2019 et 2021.

Wout van Aert était le grand absent du rendez-vous waeslandien. Le Campinois, tenant du titre, est parti en stage avec son équipe pour préparer la saison sur route. "Les absents ont toujours tort", avance Vanthourenhout. "Nous avons une opportunité unique ici. Je décroche le titre et j'en suis très fier, surtout après ce duel passionnant face à Laurens Sweeck. Nous étions à égalité. J'ai dû aller puiser loin mais je m'empare du maillot tricolore, c'est incroyable".

Laurens Sweeck ne cachait pas sa frustration après la course, prétendant avoir été gêné par l'encadrement de Vanthourenhout au poste matériel. "Je n'en ai entendu parler pour la première fois que dans le studio de Sporza. Je ne suis absolument pas au courant de ce qu'il s'est passé. Cela s'est passé dans mon dos. C'était chaotique au poste matériel, comme souvent. Si quelque chose s'est mal passé, ce n'était certainement pas intentionnel. Je suis sûr que personne ne l'a fait exprès".

Laurens Sweeck: "Je ne voudrais pas gagner comme ça"

"Quand on a déjà une médaille d'or, une médaille d'argent ne veut pas dire grand-chose", a déclaré Sweeck, sacré champion de Belgique en 2020.

Sweeck dit avoir été gêné par l'encadrement de Vanthourenthout au poste matériel. "Sportivement, Michael et moi étions à égalité. La défaite est amère, la différence était minime, surtout après ce qu'il s'est passé au poste matériel. J'ai été gêné à plusieurs reprises. Je ne sais pas pourquoi il y a des règles si elles ne sont pas suivies. C'est dommage. Le jury dit maintenant qu'il va infliger une amende, mais cela ne va rien me rapporter. Je ne suis pas champion de Belgique, Michael oui. Je trouve cela très malheureux. C'est incompréhensible que cela puisse se produire".

Michael Vanthourenhout a lui fait sa course. "Je ne voudrais pas gagner comme ça. Michael n'y peut rien, c'est juste, mais c'est dommage que son encadrement ait influencé la course de cette manière", dit Laurens Sweeck.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...