Greg Van Avermaet (AG2R-Citroën) veut retrouver la victoire "si importante pour le moral"

Greg Van Avermaet, 37 ans, prépare sa saison 2023 avec minutie. Il est actuellement en stage avec son équipe AG2R-Citroën en Espagne. Le Waaslandien y retrouve souvent Remco Evenepoel sur ses routes d'entraînement. Il estime que sa saison 2022 a été "correcte" sans plus. Le Belge veut retrouver le chemin de la victoire en 2023, essentielle pour le moral.

Belga
Belgian Greg Van Avermaet pictured during an interview on the media day of AG2R cycling team in La Nucia, Alicante, Spain, Thursday 12 January 2023, in preparation of the upcoming season.
BELGA PHOTO DAVID RAMIREZ
Greg Van Avermaet estime sa saison 2022 "correcte", mais veut gagner en 2023. BELGA PHOTO DAVID RAMIREZ

La dernière victoire de Greg Van Avermaet remonte au 15 septembre 2019 quand il s'était imposé au Grand Prix de Montréal, deux semaines avant de se classer huitième et premier belge du championnat du monde. Depuis lors, il s'est notamment classé troisième du Tour des Flandres 2021, troisième du Circuit Het Nieuwsblad et quatrième de Binche-Chimay-Binche 2022. Il n'a donc jamais levé les bras sous les couleurs d'AG2R-Citroën. La plus haute marche du podium manque donc au Belge.

"La victoire est importante pour le mental d'un coureur", a expliqué jeudi Greg Van Avermaet en Espagne. "Un coureur a besoin des bonnes jambes, d'un bon moral et de résultats. Je veux donc retrouver le chemin du succès cette saison. Je veux en tout cas être constant dans le top 10 des classiques. On verra comment les choses tourneront au Circuit Het Nieuwsblad. En tout cas, je me sens mieux en ce moment qu'il y a un an. J'avais souffert du covid en novembre 2021 et j'avais ainsi commencé ma préparation plus tard".

Le Belge espère par ailleurs retrouver le peloton du Tour de France. "Je pense encore avoir ma place dans mon équipe pour le Tour. C'est la plus grande course du monde, même pour un coureur de classiques".

Le Français Benoît Cosnefroy, équipier de Van Avermaet, découvrira quelques classiques flandriennes en 2023. Greg Van Avermaet et Oliver Naesen seront ses pilotes sur les routes, notamment, du Circuit Het Nieuwsblad et au GP de l'E3. "C'est un bien pour notre équipe. Benoît est un excellent coureur et il est capable de faire de très bons résultats. Je pourrai l'aider, avec Oliver, au bon moment dans la course, dans les secteurs stratégiques des Flandriennes. Il a beaucoup de talent, mais il n'est pas encore tout à fait stable dans des résultats. Je pense qu'il est capable de se hisser parmi les meilleurs coureurs du monde dans les courses d'un jour".

En fin de contrat comme une quinzaine d'autres au terme de la saison 2023, Greg Van Avermaet veut se donner encore deux ans. "Je pense bien sûr à mon avenir que je veux envisager dans le monde du sport, mais je dois encore réfléchir. Je me donne encore deux ans maximum dans le peloton. Je suis encore très motivé, j'ai encore de l'ambition, même celle de porter le maillot de l'équipe nationale, je prends toujours autant de plaisir sur le vélo que je parviens à bien combiner avec ma vie familiale. Il faut en effet trouver le bon équilibre entre la famille et le métier, je pense y être toujours arrivé".

Greg Van Avermaet lancera sa saison le 22 janvier à la Classica Comunitat Valenciana (1.1). Il disputera ensuite l'Etoile de Bessèges, la Tour d'Oman, le Circuit Het Nieuwsblad, Kuurne-Brussel-Kuurne, les Strade Bianche, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo et la plupart des classiques flandriennes. "Le Tour des Flandres reste un rêve, mais il n'est pas facile à gagner, c'est une course impitoyable", a rappelé Greg Van Avermaet.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...